Les Disparus de la  photo

Les Disparus de la photo

  • Version :

"Le déroulement d'un concert a beaucoup changé. Maintenant tu as des lieux aseptisés, tu es avec ton téléphone, tu as des gens qui regardent le concert dans leur téléphone, tu ne fumes plus dedans mais dehors. Tout est normé, et ça ne contribue pas à ce que ce soit l'explosion."

De 1995 à 2001, Jean-Phillipe Putaud a arpenté la scène Punk/Hardcore dans la région de Montbéliard avec Nothing to Prove, groupe de Hardcore dont il était le guitariste. A cette époque, la scène rock du Pays de Montbéliard, Besançon et Belfort était d’une densité exceptionnelle.

Quel lien existe-t-il entre la dimension industrielle de ce territoire et cet essor musical ? Que sont devenues les figures de ce mouvement ? Le Rock est-il mort aujourd'hui ? Quels sont les nouveaux outils des pratiques musicales et sont-ils adaptés à un style contestataire par essence ?

Telles sont les questions posées dans ce documentaire par le réalisateur Jean-Philippe Putaud, acteur de cette scène jusqu’au jour où il a tout abandonné parce qu’il estime n’avoir "jamais retrouvé l’esprit qui animait cette scène".

Notre avis :

Un documentaire qui aborde les thèmes du sens et de la direction de la scène Rock, Punk et Hardcore à l'heure du streaming et du label Scène de musiques actuelles (Smac). L’occasion de réfléchir avec des interviews de plus de 40 acteurs importants de la scène musicale locale, qui, pour la plupart, sont toujours actifs. Un retour non passéiste sur une scène malgré tout ancrée dans le passé.

Le documentaire est disponible en version DVD avec 1h45 de bonus archives sur la scène Punk et Hardcore de l’est français des années 80/90 : https://lesdisparusdelaphoto.com

Featuring :

Réalisateur·trice :